La tente de camping

Logement de plein-air : la tente

La tente de camping est un équipement très populaire pendant les vacances. On en retrouve dans des formes et des couleurs variées pendant les moments de détente en plein air, mais également dans le cadre d’évènements plus spécifiques comme les randonnées. Mais si cette « maison de vacances » figure obligatoirement parmi les équipements du campeur, c’est à cause de son importance et de son côté pratique. Vous vous posez des questions sur cet équipement toujours présent lors des escapades de camping ? Nous avons des réponses pour vous. 

Qu’est-ce que la tente de camping ?

La tente est l’un des premiers logements construits par l’homme. C’est un habitat temporaire qui s’installe et se démonte facilement. Elle est généralement constituée d’une toile couvrant une armature rigide qui permet de la maintenir debout et peut abriter une ou plusieurs personnes selon le modèle. On retrouve des modèles variés adaptés à différents usages comme le camping, la randonnée, et même pour les usages humanitaires.
Autrefois utilisée comme habitat par les populations nomades, cette forme de construction a subi des améliorations avec le temps pour devenir un équipement indispensable lors des séjours loin des bâtiments classiques plus solides et plus spacieux. Elle permet ainsi de vivre de nouvelles expériences à l’extérieur sans craindre le climat. 

Pourquoi s’équiper d’une tente de camping ?

Plusieurs raisons peuvent justifier le fait que la tente de camping soit un équipement indispensable pour tout bon campeur. Très peu coûteux, ces habitats temporaires sont un moyen de se loger très prisé sur les lieux de vacances par les personnes dont le revenu ne permet pas de séjourner dans un hôtel et par celles qui souhaitent entretenir une proximité avec la nature.
Peu encombrantes et facilement transportables, les tentes sont idéales pour vous protéger des intempéries lors de vos campings, colonies de vacances et même pendant vos randonnées. En réalité, il n’est pas toujours aisé de passer une nuit en plein air, surtout dans le cas d’un séjour dans la nature ou sur un terrain de camping.
Le vent, la pluie et la neige sont autant d’éléments qui peuvent rapidement transformer la convivialité et le plaisir de séjourner à l’air libre en un mauvais souvenir. Dans ces conditions, les tentes sont très pratiques pour vous protéger dans vos périples. Grâce à leur imperméabilité et leur résistance au vent, elles vous assurent une bonne protection et vous permettent de passer des nuits confortables à l’extérieur même par les mauvais temps.
Certains modèles renforcés vous permettent d’affronter des conditions rudes en hiver en vous offrant un abri sûr dans un milieu sauvage, loin des hôtels (montagne, forêt, désert…). Elles se montent rapidement et peuvent abriter plusieurs personnes, de quoi loger votre petite famille lors de vos balades en pleine nature. 

Comment choisir sa tente de camping ?

Grâce à leur légèreté, leur encombrement réduit, leur praticité et leur faible coût, les tentes sont adaptables aujourd’hui à des utilisations très diversifiées, que ce soit sur le sol au sommet d’une montagne ou lors d’un déplacement en voiture. Le choix de ce logement prend donc en compte plusieurs critères comme le type, la saisonnalité la forme, la couleur, le confort ou encore la qualité d’isolation recherchée. 

Le type de tente

La tente se décline en une variété de modèles correspondants à des usages très diversifiés (Camping, randonnée, alpinisme). En effet, les différents types de tentes se distinguent par leur encombrement, leur poids, leur confort et leur praticité. Ainsi, le choix de votre tente dépendra en grande partie de l’usage que vous prévoyez en faire : usage statique ou usage en itinérance, en transportant la tente au dos ou dans le coffre de la voiture. Un matériel bien adapté à votre situation vous permettra de passer des nuits agréables en extérieur. 

Les tentes de camping

Les tentes de camping sont particulièrement adaptées pour les personnes qui passent plusieurs jours au même lieu. Plus lourdes et beaucoup plus résistantes que les tentes de randonnée, elles offrent un plus grand confort à leurs occupants et une bonne capacité de stockage pour contenir les divers matériels. On distingue : 

Les tentes de famille

Lorsqu’elles sont pliées, les tentes de familles présentent des dimensions maximales de 70cm x 35cm, assez pour offrir un abri confortable à un nombre de personnes allant de 3 à 8. Elles sont également faciles à transporter (généralement dans le coffre de la voiture) grâce à leurs dimensions réduites. Il s’agit donc de véritables maisons de vacances pour sédentaires. 

Les tentes de toit de voiture

Encore peu connues du grand public, les tentes de toit de voiture offrent la possibilité aux voyageurs en voiture de dormir où bon leur semble. Elles s’installent directement sur le toit ou à l’arrière de votre voiture pour des nuits confortables. Il s’agit d’un pur produit des améliorations techniques apportées à la tente classique permettant ainsi une installation 100 % automatique. 

Les grandes tentes de groupe

Si vous partez camper en groupe de plus de 8 personnes, les tipis et les tentes classiques de scout vous offriront un abri plus que confortable. Ce sont des habitations éphémères beaucoup plus volumineuses, mais elles sont plus lourdes à transporter et plus complexes à monter que les tentes de familles. Elles sont donc destinées à durer plus longtemps au même endroit. 

Les tentes de randonnée

Les tentes de randonnée sont caractérisées par une grande facilité de transport que ce soit dans — ou encore — sur un sac à dos. On distingue les tentes de randonnée confort ou tentes de rando confort pour les pratiques occasionnelles et les tentes de randonnées légères, moins lourdes et plus adaptées à une utilisation en itinérance. 

Les tentes de randonnées confort

Ces tentes possèdent un poids variable entre 2,80kg et 6,8 kg ; elles sont plus lourdes que les tentes de randonnée traditionnelles, mais parfaites pour des randonneurs peu soucieux du poids. En général, une tente de randonnée confort offre 3 à 4 places et un grand espace en hauteur, ce qui est suffisant pour abriter confortablement le petit monde pendant les randonnées en famille.
Si vous êtes un randonneur occasionnel à la recherche d’un rapport qualité/prix optimal et qui n’accorde pas une très grande importance au poids de votre tente, ce type de toiles est fait pour vous. Elles offrent des dimensions pliées maximales de 60cm x 20cm et justifient donc d’un encombrement raisonnable. 

Les tentes de randonnée légères

Ces habitations bénéficient d’un poids réduit par rapport aux tentes confort (entre 936g pour la tente à une place et 3,19kg pour une tente à 2 ou 3 places. Lorsqu’elles sont pliées, leurs dimensions ne dépassent pas 50cm x 20 cm, ce qui les rend faciles à ranger dans un sac de randonnée. Elles offrent également un bon espace interne pour des moments confortables en position assise ou couchée.
Ces toiles de tente sont parfaites pour les adeptes de randonnée et de trekking qui recherchent une habitation légère et peu encombrante. Lorsqu’elles sont bien choisies [tissu, forme, etc.], elles vous accompagnent fidèlement dans tous vos périples. 

Les tentes d’alpinisme

Ces tentes possèdent un grand pouvoir isolant qui leur permet de résister au vent, au froid et à l’humidité. Elles offrent donc une bonne protection aux randonneurs engagés et aux aventuriers de l’extrême. Cependant, c’est au détriment de de la ventilation. 

La saisonnalité

Il s’agit d’un indice directement lié à l’imperméabilité de la tente, au type de construction et à la solidité des matériaux. En d’autres termes, c’est l’équivalent du niveau de protection de la tente. On distingue trois types de tentes en fonction de leur saisonnalité : les tentes à 2 saisons, les tentes à 3 saisons et les tentes à 4 saisons

Les tentes à 2 saisons

Ces types de tentes sont idéales pour les bivouacs de fin de printemps jusqu’aux conditions plus clémentes en début de l’automne. On parle de tentes printemps/été

Les tentes à 3 saisons

Encore appelées tentes printemps/été/automne, ces habitations sont destinées à l’itinérance. On les adopte notamment pour les bivouacs en randonnée en été, à l’automne et au printemps. Dotées d’une grande résistance, elles sont en mesure de supporter les conditions rudes en montagne comme le vent, la forte pluie ou l’orage. Cependant, elles ne vous apporteront pas une grande protection contre les conditions engagées de l’hiver. 

Les tentes à 4 saisons

Avec ce type de tentes, vous êtes prêt à affronter toutes les saisons de l’année, à toutes les latitudes, à toutes les latitudes, partout dans le monde. Elles sont résistantes aux tempêtes de neige, aux vents violents et à un usage intensif. On les utilise aussi bien en haute montagne, en expédition et dans des camps de base. 

Les différentes formes de tentes

Trois grandes catégories de formes de tentes vous sont proposées : les tentes autoportantes encore appelées « dômes », les tentes tipi ou pyramides et les tentes tunnel ou longs. La principale différence se situe au niveau du montage. La forme la plus adaptée dépendra donc de l’usage que vous souhaitez faire de votre tente. 

Les tentes tunnel

Les tentes tunnel sont constituées d’arceaux en demi-cercles et indépendants formant un tunnel. Elles offrent un abri confortable et une bonne résistance au vent. Elles sont également compactes et légères, ce qui facilite leur transport pour une randonnée cyclotourisme ou pédestre. Cependant, une grande surface de haubanage et un sol pas trop dur sont requis puisque ces tentes nécessitent un ancrage au sol pour tenir debout. 

Les tentes tipi

Les tentes tipi sont facilement reconnaissables grâce à leur structure pyramidale. Elles offrent généralement un espace intérieur unique et possèdent un poteau central télescopique, bien que certains modèles possèdent plusieurs compartiments. Elles sont non seulement espacées à l’intérieur, mais elles offrent également une habitabilité conviviale et confortable.
Contrairement aux idées reçues, les tipis sont très résistants au vent. Leur hauteur vous permet de vous tenir debout à l’intérieur. Les modèles les plus légers séduisent par leur rapport confort/poids. 

Les tentes en dôme

Les tentes en dôme quant à elles possèdent au moins un point de croisement des arceaux situé au sommet de la tente et peuvent donc se maintenir debout sans ancrage. Elles sont plus robustes et s’adaptent facilement à plusieurs types de terrains tout en garantissant un meilleur espace interne pour un repos confortable.
Cependant, elles sont plus lourdes et se montent moins rapidement que les tentes en tunnel. Elles ont également une plus grande prise au vent ; pensez donc à les ancrer avec au sol avec des cornières si vous êtes exposé à de grands vents). Les tentes autoportantes sont parfaites pour toutes les occasions où le poids n’est pas un facteur primordial. 

Les caractéristiques techniques

Il s’agit notamment de la structure de la tente et de ses tissus. 

Le type de structure

L’armature de la tente est ce qui lui permet de tenir debout. Selon la technologie utilisée, on distingue trois sortes d’armatures : 

Les arceaux

La structure en arceaux est constituée d’arceaux mâles et femelles qu’on emboite les uns dans les autres. On peut également les replier afin de réduire l’espace occupé dans le sac. On distingue les arceaux en fibres de verre généralement utilisés pour les entrées de gamme et les tentes familiales à cause de leur poids.
Les arceaux en aluminium sont légers et faciles à réparer ; on les retrouve donc dans presque toutes les tentes de randonnée. Enfin, les arceaux en carbone sont plus légers, mais plus chers et lus rares, car elles sont difficiles à réparer en cas de cassure.

Les mâts

En acier ou en aluminium, les mâts sont fixes ou télescopiques, mais obligatoirement droits. Elles permettent de soutenir un tarp ou un tipi et ouvrent le volume de la tente. On distingue aussi les bâtons de randonnée qui permettent d’optimiser l’encombrement et le poids des abris minimalistes et les structures gonflables et boudins d’air. 

Les tissus

Sans l’armature, tout ce qui reste de la tente constitue ce que l’on appelle « tissus ». On y retrouve la chambre intérieure formée principalement d’un tissu opaque ou d’une moustiquaire. Le tissu opaque joue un rôle d’isolant lorsque la température est basse. La moustiquaire quant à elle bloque le passage aux insectes tout en favorisant une bonne circulation d’air.
La partie imperméable de la tente, appelée « double-toit », protège son intérieur de la pluie et du vent. Une unité de Schmerber représente la quantité d’eau qu’il faut sur 1cm2 du double-toit avant qu’il n’y ait pénétration d’eau. La plus grande valeur atteinte aujourd’hui est de 10 000 Schmerbers alors qu’un orage ne représente que 1200 mm d’eau.
Par contre, l’étanchéité d’une toile de tente peut être obtenue en appliquant un produit d’étanchéité sur le tissu. Il peut s’agir d’une enduction polyuréthane qui consiste à prévenir les infiltrations en recouvrant les coutures de bandes thermosoudées ou d’une enduction silicone. Cette dernière concerne les tissus plus haut de gamme.
L’étanchéité est assurée dans ce cas en appliquant une colle à base de silicone pour empêcher l’apparition de jours entre deux pièces de tissus. On distingue également la toile à parcourir qui est une toile cousue et reposant au sol. Elle isole l’air entre le double-toit et la tente intérieure et peut être recouverte de sable ou de neige. 

La capacité de la toile de tente

Une tente est un habitacle aux multiples usages. Il convient donc de prendre sérieusement en compte l’espace de vie et de stockage qu’il faut pour assurer votre confort avant de choisir la taille. À l’intérieur d’une tente, on retrouve généralement la chambre (ou les chambres) et l’abside ou le vestibule.
La chambre est la partie de la tente où vous dormez. Une porte latérale ou frontale permet d’y accéder, mais les portes latérales sont plus dans le cas d’un usage en commun. Certains modèles de tente possèdent deux ouvertures en plus des pigeonnières d’aération et favorisent ainsi une meilleure aération.
L’abside ou le vestibule est un espace situé entre la chambre intérieure et le double toit et qui est destiné à contenir vos affaires. Vous pouvez également vous en servir comme terrasse ou y cuisiner lorsque l’espace est large.
Certains modèles encore possèdent même deux vestibules permettant ainsi de cuisiner dans l’un et de stocker les affaires dans l’autre. Dans tous les cas, les tentes ayant une abside sont très prisées pour les campings et les randonnées à vélo. 

Le montage de votre tente

La facilité de montage d’une tente est l’un des critères de sélection à ne pas négliger. En effet, certaines circonstances peuvent vous motiver à vouloir installer votre tente en moins de temps qu’il faut pour le dire. La facilité et le temps de montage varient selon la structure, la forme et le type de construction de la tente.
On distingue le montage simultané du double-toit et de la chambre intérieure et le montage successif des deux. Le type de montage que vous choisirez dépendra donc des conditions climatiques qui règnent là où vous prévoyez l’utiliser. Les tentes en tunnel tiennent beaucoup mieux au vent que les tentes en dôme.
En cas de pluie et de vent, celles avec un montage extérieur par le double-toit sont les plus faciles à monter. De plus, l’intérieur de la tente est protégé des intempéries. Notons également que les tentes autoportantes ne nécessitent pas d’être surtendues. Dès qu’elles sont montées, vous avez la possibilité de les déplacer très aisément afin de les positionner idéalement sur le terrain. 

Les accessoires de tente

Le nombre de poches et les éléments venus avec la tente peuvent également être un critère et influencer votre choix. Toutefois, vous avez la possibilité de compléter plusieurs accessoires à votre tente pour la réparer rapidement si nécessaire ou pour augmenter ses performances. 

Le tapis de sol

Vous pouvez par exemple équiper votre tente d’un tapis de sol imperméable pour prévenir les infiltrations d’eau. Dans ce cas, vous pouvez le rajouter sous la tente intérieure. Un tapis de sol résistant avec un tramage intégré est parfait pour rendre quasi indéchirable la toile. Il permet de monter la tente intérieure directement avec le double-toit sur certains modèles. Ce système s’apprécie idéalement pour les bivouacs sous la pluie. 

Les tarps et les bâches

Outre les tapis de sol, l’imperméabilité et surtout la praticité de votre petite habitation peuvent être considérablement améliorées avec des systèmes de tente monoparoi comme le tarp et la bâche. Ces derniers peuvent servir d’ombrage, d’abri de fortune, de protection pour le sol, de bivy ou encore d’ombrage. Légers et faciles à transporter, ces systèmes vous dépanneront à bien des moments. 

Les accessoires de dépannage

Les tentes possèdent de nombreuses pièces détachées : tendeurs, cornières, piquets, maillets, etc. ainsi que des kits de réparation. Même si cela n’est pas fréquent, vous n’êtes jamais à l’abri de casser ou de déchirer une partie de votre tente. Dans ce cas, les kits de réparations vous permettront de réparer rapidement ces problèmes. Autant donc, vous en munir. 

La couleur

Le choix de la couleur de votre tente n’est pas anodin. Du point de vue de la praticité, les couleurs sombres sont recommandées si vous n’appréciez pas que la lumière du jour ou la clarté de la nuit pénètre votre tente. C’est le cas des personnes soumis au soleil de minuit en été dans les pays nordiques et en Scandinave.
Les couleurs claires sont beaucoup plus adaptées aux expéditions. Il est en effet plus agréable de voir clair dans son abri par les mauvais temps, surtout si la situation persiste durant des jours. Du point de vue esthétique, les couleurs se choisissent avec grand soin selon des attentes précises.
Vous souhaitez rester discret et vous fondre facilement dans la nature ? Les couleurs naturelles sont à privilégier. Le bleu (comme les Casques bleus de l’ONU), l’orange ou le rouge sont adoptés pour des raisons de sécurité, car étant plus visibles.
Enfin, les teintes colorées sont à l’honneur pour ceux qui désirent avoir une tente photogénique pour prendre de belles photos de vacances.

Château de Vaux-le-Vicomte, Île-de-France

Faire du camping en Île-de-France

L’Île-de-France bénéficie de la réputation planétaire de Paris , une des capitales du monde les plus prisées par les touristes. C’est pourquoi Paris et sa région comptent de nombreux hébergements en camping  qui permettent de profiter aussi de la nature non loin de la...

Ville de Lods, Doubs, Bourgogne Franche-Comté

Le camping en Bourgogne et Franche Comté

La région de  Bourgogne Franche-Comté est très appréciée des amoureux de la campagne . En partant dans l’un de ses 400 campings , vous profiterez de tarifs intéressants pour découvrir la région, tout en étant logé dans un hébergement   vacances...

Couteau de survie : comment bien le choisir ?

Le couteau de survie  est autant un outil utilisable pour fendre du bois ou pour couper de la nourriture qu’une arme capable de vous sortir de bien de situations périlleuses. Il s’agit donc d’un équipement indispensable à garder lors d’un camping ou d’une randonnée. Pour trouver...

Fontaine Bartholdi à Lyon, Rhône-Alpes

Faire du camping en Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes , par son incroyable richesse patrimoniale, est un très bon choix de destination pour des  vacances en camping à la montagne et en camping à la campagne . Car, il est possible d’allier les deux pour découvrir cette région aux sites uniques tels que le...

Feu de camp scout

Camping et scoutisme, deux mouvements proches

On commencera par rappeler que Sir Baden Powell fut le troisième président du Club de camping . C’est dire la proximité des deux mouvements. Et, on peut affirmer ce truisme : « qui dit scout dit camp ». En effet, tous les jeunes scouts de tous les âges partent en équipe...

Camping - Location camping-car

Régles en respecter pour l'usage du camping-car en camping

Pour voyager dans un  camping-car , il faut respecter des  règles de circulation  et  règles de stationnement . Si son poids total (PTAC) ne dépasse pas 3,5 T, il se conduit tout simplement avec un permis B. Selon le Code de la route, le  camping-car  peut stationner sur des voies...

Perth dans l'état de Western Australia, Australie

Le camping dans l'état Western Australia

Découvrez lors de votre séjour en camping , l’histoire et les sites touristiques incontournables de l’état Western Australia . L’état Western Australia est aussi connu sous le nom d’ Australie-Occidentale . C’est le plus grand état Australien , représentant un tiers...

Château du Clos de Vougeot, Côte-d'Or

Le camping en Grand Est

La région Grand Est , regroupe les régions de la Champagne Ardenne , Alsace et Lorraine . Cette nouvelle région administrative vous permettra de vous loger dans l’un de ses 500 établissements de  camping disséminé sur tout son territoire. Certains sont situés proche...

Camping : Fédérations et organismes

Les organismes officiels liés au camping en France

Le camping  est un mode campings classés aire naturelle   d’ hébergement singulier . En effet, il faudra tenir compte des diverses réglementations (urbanisme, codes du tourisme, environnement) rendant ainsi compliquée la gestion de cette activité qui doit se plier à une...

Le matelas de randonnée

Vous êtes sur le point de partir en vacances et vous ne savez pas encore quel matelas de camping  choisir, voici nos meilleurs conseils pour vous aider. De cette manière, vous aurez un couchage bien confortable afin de pouvoir profiter de vos vacances en toute tranquillité. Dormir dans une tente, n’offre...

02 43 29 14 89
Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser